RMN COLORIAGE : Renoir au XXe siècle.

L'oeuvre de Renoir

  • Renoir voit un jour, sur la scène parisienne des Folies-Bergère, une danseuse et chanteuse espagnole : « La Belle Otéro ».
    Impressionné par l'allure de cette artiste, Renoir décida, de retour à son atelier, d'acheter deux costumes espagnols dont « une robe de mousseline blanche agrémentée de rubans roses » ; celle qu'il fit porter à Germaine, son modèle, pour peindre Femme jouant de la guitare.
    Renoir adorait costumer ses personnages. Peut-être pour échapper à la mode de son époque qu'il n'aimait pas trop ? Et, peut-être aussi pour apporter de l'exotisme à ses oeuvres ? Les tissus soyeux, volumineux lui permettaient aussi de créer des effets picturaux.
    Ainsi, il se rapproche des artistes du XVIIIe siècle qu'il aimait tant : Watteau et Corot.


  • La couleur
    Renoir utilise pour Femme jouant de la guitare une palette aux couleurs douces, composées de rouges, de roses, de blancs nuancés de jaune, de rose, de gris… C'est sa période dite « nacrée ».
    Renoir superpose les couches de couleurs avec délicatesse. Cette gamme de couleurs posée en couches successives donne à l'oeuvre toute son élégante et une impression de sérénité.


  • La composition
    La guitariste occupe presque toute la surface de la toile. Elle en est le sujet principal, comme dans un portrait. Renoir a fait une petite mise en scène : il a placé son modèle habillé d'un costume espagnol sur une chaise de boudoir prolongée d'un coussin jaune.
    La rosace de la guitare forme le centre d'un cercle qui englobe le mouvement de la tête, des bras et la cuisse gauche. Le regard est concentré sur la guitare et le geste calme de la joueuse.
    Deux diagonales dynamisent la composition : la ligne formée par le bas de la chaise et du coussin et la ligne formée par le manche de la guitare.
    Le fond est à peine suggéré par le dessin du tapis et les verticales de la peinture du mur.

 

Crédits Oeuvres :

  • Pierre-Auguste Renoir (1841-1919) :
    Femme jouant de la guitare, 1896-1897 Huile sur toile ;
    H. 81 cm ; l. 65 cm
    Lyon, musée des Beaux Arts
    © Photo RMN / Claude Gaspari

  • Jean-Antoine Watteau (1684-1721) :
    La finette Huile sur bois,
    H. 25,5 cm ; l. 19 cm
    Paris, musée du Louvre
    © Photo RMN/Jean-Gilles Berizzi

  • Jean-Baptiste Corot (1796-1875)
    Haydée (Jeune femme en costume grec)
    Musée du Louvre
    © RMN/Gérard Blot

 

Ce module de coloriage nécessite le module flash et l'activation de javascript sur votre navigateur.